Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
Toronto |  Vancouver |  USA |  France |  Afrique
 
   Au sujet de l'utilisation des images dans ce site
Les appelations et noms de l''ordre naqshbandi

Imam at-Tahawi al-Hanafi dit: " Le législateur (s) a interdit la première fois des images entièrement, même des raies sur des vêtements, parce que les gens avaient tourné tout récemment loin des images adorantes, de sorte qu'ait été interdit d'un bout de l'affaire à l'autre. Quand sa prohibition de telles images est devenue solidement enracinée, il a permis les vêtements rayés dus à la nécessité d'utiliser des vêtements, et il a admis celui qui soit pratiqué comme une question du commerce, parce que les ignorants sont sûrs d'exalting une telle pratique. Quant à ce qui n'est pas pratiqué comme une question du commerce, il est demeurée interdite. "

Le disciple du fiqh comparatif (" jurisprudence ") c Abdur Rahman al-Jaziri a écrit en son Al-arba c a de Fiqh c ala-l-Madhahib de trois-volume : " La prohibition de la fabrication décrit des tiges, dans l'oeil de la loi, de l'utilisation des images vers la corruption de la croyance, comme par exemple utilisation des statues pour le culte de autre qu'Allah... Quant à leur utilisation dans le contexte d'une question saine, telle qu'enseigner et apprendre quelque chose, alors des images sont autorisées et il n'y a aucun péché dans elles. "

Des lecteurs sont invités à rechercher plus plus loin des discussions des vues des écoles de Fours dans le livre mentionné ci-dessus.

Le musulman rapporte sous l'autorité de c A'isha (r): ' nous avons eu un rideau sur lequel était l'image d'un oiseau, et en lequel chaque personne ferait face lors de venir. Le prophète (s) a dit un jour, ' mettez ce quelque part d'autre, parce que chaque fois que j'entre je rappelez-vous le dunya (le monde). ' '

Le disciple " de la pensée " de Salafi, qui suit le mashrab le plus strict (" drinking-well-bien ") d'Ibn Taymiyyah, Sayyid Sabiq, après mention   du hadith des musulmans cités ci-dessus, dit: " Ce   hadith indique que les images ne sont pas illégales (haram) , parce que s' il étaient illégal dans l'analyse finale, il aurait commandé qu'elle soit détruite, et ne s'était pas contenté avec avoir il a placé quelque part autrement. Il a alors mentionné que la raison de ce placer était quelque part autrement qu'elle l'a incité à se rappeler le dunya . C'est également la vue d'at-Tahawi.

" Quant aux images qui n'ont aucune ombre, telle que des gravures sur le mur ou sur le métal; et images qui sont trouvées sur des vêtements et des rideaux et des copies photographiques [ dans les livres, les calendriers, les passeports, et de nos jours des bandes vidéo pour un but didactique etc... ]: ceux-ci tous sont autorisés (ja'izah de kulluha de hadhihi de fa) . "



 

  L'Ordre Naqshbandi-Nazimiyya
· Particularité
· Origines & Ecole
· Appelation
· Fondation Onelight
· Le Soufisme

 Les Maitres
· Les 40 Maîtres
· Premier héritier
· L'Imam de la voie
· Cheik Nazim Adil
· Cheikh Hisham Kabbani
· Ouweyssi
 Enseignements
· Principes
· Pratiques
· Initiation
· Paroles de Sagesse
· Audio-Vidéo
· Intercession
· Usage des photos
· Centres - Zawiya
 Pratiques
· Prières
· Dhikr & Awrades
· Pratiques mensuelles
· Ramadan
· Mawlid
   Citations  et anecdotes
:: The missing leg ::

The Hodja was a poor man but not a miserly one. As a matter of fact, miserly people are never poor. Anyhow, one day the Hodja was going to visit the great Tamerlane. On second thoughts he realized how unseemly it would look for him to go empty handed. No, it wouldn't do...

He got a goose beatifully roasted, placed it in a tray and started on his way to the palace. After a while, the aroma of the roasted goose began to tell on him and, when he could bear it no longer, he broke one of it legs off and satisfied his desire.

Tamerlane when offered the gift, at once noticed that one of the legs was missing and being lame in one leg himself, he thought this must have been done on purpose to remind him of his disability. He was, of course, furious and the Hodja had never in his life been in greater danger.

-"What is the meaning of this? " roared the tryant. "Where's the other leg of this goose?"
-"Your Majesty, all the goose in Akshehir are one-legged," replied the Hodja.
-"That's preposterous! I never heard of such nonsense!"
-"If your Majesty deigns to look out of the window, the geese near the water will vouch for me."
True enough, all these were standing about in the sun on one leg. He ordered an attendant to chase the birds away. They watched the attendant throw a large stick and then the geese running away as fast as both their legs could carry them.
-"You see, Nasreddin, you were lying. Those geese proved to have two legs a piece."
-"Those poor birds didn't prove a thing, your Majesty. If i were chased away with such a stick, i might grow two more legs myself."
:: Nasreddin Hodja ::
Chercher avec Google
6e Festival du Mawlid de Montreal 1438 - 2017 avec le centre soufi
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Nouveautés
De six bénéfices du dhikr
Du bruit pendant le dhikr
Conseils de Cheikh Shah Bahaouddin Naqshband
Toutes les nouveauts...

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

2

    SufiLive

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music

5

    Muslim StarZ
 
   Notre mission
Notre Mission consiste transmettre les enseignements du Soufisme sur la fraternité de l'Humanité et l'unité de la croyance en Dieu présente dans toutes les religions et voies spirituelles...
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation One Light | Institut Saphir | SMC | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi-Nazimiyya
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437