Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
Toronto |  Vancouver |  USA |  France |  Afrique
 
   Le dhikr, rappel de Dieu
Dhikr Cheikh Nazim al Haqqani 40e maitre

Du bruit pendant le dhikr



Version Imprimable

Il arriva que le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) fasse la louange d’un homme qui était awwah - littéralement qui disait ah ! ah ! -, c’est-à-dire qui était bruyant dans son dhikr, même quand les autres le critiquaient. Ahmad a rapporté, avec une bonne chaîne de transmission,, que selon `Ouqba ibn `amir, le Prophète a dit, d’un homme appelé dhou al-bijadayin :

innahu awwah, voici un homme qui dit ah en abondance ! C’est parce qu’il pratique en abondance le dhikr de Dieu en récitant le Coran, et que sa voix devient forte lorsqu’il prononce des supplications.

Dieu dit d’Abraham :

En vérité Abraham était awwah (sensible) et halim (longanime) (9:114, 11:75)

c’est-à-dire, selon le tafsir al-jalalayn, " criant et souffrant beaucoup, craignant son Seigneur " (halim = miséricordieux, bon). Le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) demanda à être awwah dans l’invocation suivante :

rabbi aj`alni ilayka awwahan, O Seigneur, fais que je sois quelqu’un qui crie souvent ah vers Toi !

Ce hadith est rapporté par Tirmidhi (Livre des da`awat #102, hasan sahih), ibn Majah (du`a’ #2) et ahmad (1:227) avec une chaîne de transmission solide (yahia ibn sa`id al-qattan, Soufyan al-Thawri, Shou`ba, `amr ibn Mourra, `Abdallah ibn al-harith, taliq ibn qays al-Hanafi, ibn `abbas) dans les termes selon lesquels le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) avait coutume de dire la supplique suivante :

O mon Seigneur ! Aide-moi et évite-moi les difficultés. Accorde-moi la victoire et n’accorde à personne la victoire sur moi. Décide en ma faveur et non contre moi. Guide-moi et rend la guidance facile pour moi. Fais que je vienne à bout de ce qui se rebelle contre moi. O mon Seigneur ! Fais que je Te sois abondamment reconnaissant (shakkaran laka). Que j’ai l’esprit occupé par Toi en abondance (dhakkaran laka). Que je me consacre à Toi en abondance (rahhaban laka). Que je Te sois obéissant (mitwa`an ilayka). Que je sois abaissé et humble devant Toi (moukhbitan laka). Que je crie vers Toi et que je me tourne toujours vers Toi (awwahan mouniban).

::  Cheikh Hisham Kabbani  ::

 
   Sagesses & Connaissance
De six bénéfices du dhikr
On raconte qu’un serviteur de Dieu avait coutume d’assister à des assemblées de dhikr avec des péchés haut comme une montagne, puis qu’un jour il se leva et quitta l’une de ces assemblées débarrassé de ses péchés. C’est pourquoi le Prophète (que la paix e
Cheikh Hisham Kabbani :: 01 janvier 2015
Du bruit pendant le dhikr
Il arriva que le Prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) fasse la louange d’un homme qui était awwah - littéralement qui disait ah ! ah ! -, c’est-à-dire qui était bruyant dans son dhikr, même quand les autres le critiquaient. ahma
Cheikh Hisham Kabbani :: 01 janvier 2015
Toutes les nouveautes...
Chercher avec Google
   Le dhikr, rappel de Dieu
Les étapes du dhikr et son accomplissement
Le Dhikr - Souvenir de Dieu
Dhikr Naqshbandi en congrégation t: Khatm-oul-Khwajagan
Naqshbandi Dhikr in Congregation
Mawlid de Montreal 1439 - 2017 avec le centre soufi
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Nouveautés
De six bénéfices du dhikr
Du bruit pendant le dhikr
Conseils de Cheikh Shah Bahaouddin Naqshband
Toutes les nouveauts...
   Article aléatoire
Wearing the turban
Wearing the turban (One day an illiterate man came to Hodja with a letter he had received.)
Nasreddin Hodja :: 01 fevrier 2002

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

2

    SufiLive

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music

5

    Muslim StarZ
 
   Citations  et anecdotes
:: Either the camel or ... ::

One day Tamerlane, while having a chat with Hodja, he was speaking extravagantly in a sort of "I thrown my sword from here, its tip danced in Halabiye". He was so exaggerating that a flea became a camel. Hodja was very bored. Finally, he exaggerated more than him by making a camel a strange enormous animal:
-The truth of the matter, I had many camels before. But I've never seen such a camel i have now. If I say "walk", it does. If I say "fly", it does. Unfortunately, it can read but can not write, like my small child!
Tamerlane was very amazed:
-Please let me see this creature!
Hodja remaining imperturbed:
-Your Majesty, said the Hodja, todays I am teaching first parts of namaz (namaz=is the Moslem ritual prayer). If God wills, when I come next year again, it will kneel in front of you!
Tamerlane anxiously waited for the meeting day in next year.
As the day came, Hodja:
-Sir, Don't ask. Once it begun to read the Quran, loved so much, and now insisting on by continuosly saying "I will be hafiz!" (hafiz is one who has memorized the Quran). Next year, God willing, as it'll know the Quran thoroughly you will listen to its voice by your heart!
said the Hodja and left the tent of Tamerlane.
While Tamerlane was waiting anxiously for the next year, Hodja's wife and friends worrying about his life;
-Hodja, are you playing with your blood? Tamerlane, adage one, will not believe your lie at the end. Stop playing!
Hodja replies;
-See here, why so panic! Long time till next year. Till then, either the camel may die or me or Tamerlane!
:: Nasreddin Hodja ::
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation One Light | Institut Saphir | SMC | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437