Accueil
    L'ordre Naqshbandi
    Enseignements
    A Montreal
    Evenements
    Audio-Video
    Forum
    Quoi de neuf
    Bazaar & Souk
    Plan du Site
    Chercher

  
 »  La Chaine d'or Naqshbandi  
Abou `Ali al-Farmadhi at-Toussi

Puisse Allah Sanctifier Son Âme

"Ô Enfant! disait Louqman le Sage,
Ne laisse pas le coq être plus vigilent que toi
Appelant Allah à l'aube alors que tu dors
Il est juste celui qui dit:
« La tourterelle a pleuré sur sa branche pendant la nuit
Et j'ai dormi sur ce qui est étendu, Faux Amour que le mien ?
Si j'étais un vrai amoureux, jamais des tourterelles ne m'auraient surpassé.
Je suis un amoureux de son Seigneur aux yeux secs, alors que les animaux pleurent! »

Ghazali, Ayyouha-l-walad.

Il est appelé Connaisseur du Compatissant et le Gardien de l'Amour Divin. Il était savant de l'école de jurisprudence Shafi'i et un unique 'arif (doté de connaissance spirituelle). Il a été profondément impliqué dans les deux écoles des Salaf (savants des premiers et deuxièmes siècles) et celle du Khalaf (savants ultérieurs), mais il fit sa marque dans la Science du Tassawwouf. À partir de ce savoir. il a extrait une partie de la connaissance céleste mentionnée dans Coran lors de la référence à Al-Khidr : « et Nous lui avons enseigné de Notre Connaissance Céleste » [18:65].

Des étincelles de lumière du jihad an-nafs (combat contre le moi) ont été ouvertes à son coeur. Il de son temps était reconnu partout, jusqu'à ce qu'il soit devienne un Cheikh très réputé de loi divine et de la théologie islamique. Le Cheikh le plus célèbre de son temps, as-Simnani, a indiqué à son sujet, « Il était la voix du Khurasan et son Cheikh. Il était le maître de l'élévation et de l'ascension de la station de ses disciples. Ses associations étaient comme des jardins pleins de fleurs, dans lesquelles la connaissance découlait de son coeur et où les coeurs de ses auditeurs étaient plongés dans un état de joie et de bonheur. » Parmi ses professeurs il y'avaient Al-Qoushayri, le maître Soufi célébré, et l-Ghazali Al-Kabir qui a dit à son sujet, « Il étaient le Cheikh de son temps et il avait une façon unique de remémorer les gens. Personne ne l'a surpassé dans son éloquence, sa délicatesse, son éthique, ses bonnes façons, sa moralité, ni dans ses manières d'approcher les gens. » Le fils du defunt, Abou Hamid Al-Ghazali, surnommé Houjjat oul-Islam la preuve de l'Islam, s'est énormément inspiré de Farmadi dans son Ihya 'Ouloum ad-Din.

Une fois il a dit, « je suis entré après mon professeur, Al-Qoushayri, au bain public, et du puits j'ai puisé pour lui un seau de l'eau que j'avais rempli moi-même. Lorsque mon professeur arriva il a demanda, « Qui a apporté l'eau dans le seau ? » Je gardait le silence, car je sentait que j'avais commis une irrévérence. Il demanda une deuxième fois, « qui a apporté l'eau ? » Je continuait à garder la silence. Il demanda une troisième fois, « qui a rempli ce seau avec de l'eau ? » Je repondi finalement, « je l'ai fait mon professeur. » Il dit alors, « Ô mon fils, ce que j'ai reçu en soixante-dix ans, je te l'ai transmis avec un seau de l'eau. » Cela signifie que la connaissance Céleste et Divine qu'il avait acquit après une lutte qui dura soixante-dix ans fut transmise à mon coeur par un regard. » 

Sur le comportement vers son maître il a dit :

« Si vous êtes véritable dans votre amour de votre Cheikh, vous devez garder le respect avec lui. »

Sur la vision spirituelle il a dit :

« Pour le 'arif (le Connaisseur) un moment viendra où la lumière de la connaissance l'atteindra et ses yeux verront l'Invisible incroyable. »

« Celui qui prétend entendre, pourtant ne peut entendre la glorification des oiseaux, des arbres et du vent, est un menteur. »

« Le coeur des personnes de la vérité sont ouverts, et leur audition est ouverte. »

« Allah donne la satisfaction à Ses serviteurs lorsqu'ils voient Ses Saints. » C'est parce que le Prophète a dit, « celui qui voit le visage d'un Connaisseur de Dieu, me voit, » et aussi, « celui qui me voit, a vu la réalité. » Les maîtres de Soufi ont appelé la pratique de la focalisation sur le visage du Cheikh (tassawwour), et il est pratiqué à la fin de l'accomplissement vers cet état.

« Celui qui s'occupe des actions des autres s'égarera. »

« Celui qui préfère la compagnie des riches à la compagnie des pauvres, Allah lui enverra la mort du coeur. »

Imam Ghazali a rapporté, « j'ai entendu qu'Aboul Hassan Al-Farmadhi a dit: 'les quatre-vingt-dix-neuf attributs d'Allah deviendront les attributs et la description du chercheur sur la voie d'Allah.  » « 

Il mourrut en 447 H. et fut enterré dans le village Farmadh, une banlieue de la ville de Tous. Il a transmit les secrets de la chaîne d'or à Abou Ya`qoub Youssouf ibn Ayyoub ibn Youssouf ibn al-Housseyn al-Hamadani .



Le Chaine d'or


Centre Soufi Naqshbandi/majid Al-iman 138 Rue Fairmount O Montréal, QC H2T 2M5 - Tel.: (514) 270-9437